Menu
Post it ateliers séminaire
05 mai 2020

7 idées efficaces pour animer vos ateliers de travail

Boostez vos ateliers de travail avec des outils modernes et participatifs.

Lorsque vous organisez une réunion pour un séminaire ou une convention, le point central n’est autre qu’attirer et capter l’attention de votre auditoire.

L’expérience nous montre que plus les participants sont impliqués, mieux les messages sont mémorisés et permettent d’avancer de manière plus pertinente sur les sujets à traiter.

C’est pourquoi le format d’ateliers de travail en groupe qui permettent de traiter plusieurs sujets à la cote dans les réunions.

Pour organiser de manière efficace un workshop, une bonne préparation est une des composantes les plus importantes.

  • L’animation est le point de départ, elle devra être rythmée et pertinente.
  • Les documents devront être clairs et pas trop nombreux pour ne pas perdre vos groupes.
  • L’espace de travail devra être adapté au nombre de groupe.
  • La disposition des groupes et leur parcours (restent t’ils au même endroit ou y’a t’il des rotations ?)

Les outils doivent être adaptés à la configuration du lieu, du temps et de la taille des groupes.

Voici notre sélection de cinq outils efficaces pour organiser vos ateliers de travail.

Pensez à briser la glace.

De nos jours, les salariés sont abonnés aux réunions et ont de plus en plus de difficulté à être attentifs. Trop d’informations descendantes, peu de place à la surprise etc.

Lors de vos journées d’entreprise si vous organisez un atelier de travail, gare à ne pas refroidir vos participants qui pourraient penser participer à une réunion ronronnante.

Vous devez donc soigner votre entrée et les placer dans un environnement convivial et confortable. Une animation brise-glace permettra de les mettre à l’aise. Voici quelques exemples d’animations icebreaking amusantes qui aidera vos équipes à interagir efficacement et dans la bonne humeur.

Les 10 points communs

Distribuez une fiche à chaque participant, il devra trouver 1 point commun avec 10 personnes autour de lui. Ce petit jeu rapide et convivial donne le sourire et détend l’atmosphère.

Dis moi qui tu es ?

Chaque groupe reçoit un petit questionnaire qui leur permettra de se décrire.

« quelle est ta passion ? quel est ton dernier voyage ? Quel sport pratiques tu ? etc «

Sur un tableau seront ensuite inscrits les réponses mais pas les questions. Les autres participants devront retrouver les bonnes réponses.

Le Chamallow challenge

Distribuez à chaque équipe un nombre défini de spaghetti, de la ficelle, du scotch et 1 chamallow. L’équipe aura 20 minutes pour monter une tour autoportée en haut de laquelle se trouvera le chamallow.

Cette animation est à la fois drôle et permet à chaque personne du groupe de trouver sa place.

Le design thinking au service de la collaboration

Le design thinking est une méthode inspirée des designer lors de la création d’un nouveau concept. Utilisée depuis les années 50 lorsque le terme de brainstorming a émergé dans le monde de la publicité. Cette méthode a pris peu à peu de plus en plus de place dans les entreprises lors de process d’innovation utilisant la co-création.

Cette méthode part du principe que l’expérience domine sur le produit final.

L’utiliser dans un atelier de travail met en avant trois grands objectifs

  • Identification d’un objectif.
  • Recherche d’une solution ou d’un concept qui permettrait de l’atteindre.
  • Identifier et créer des solutions pour la mise en place de cet objectif.

Le design thinking peut utiliser de nombreusse méthodes de travais mais nous en citerons une en particulier très prisée lors de workshop.

La facilitation graphique

Nos entreprises sont très digitalisées et la facilitation graphique permet de sortir du volet digital pour permettre des échanges et expériences sensorielles via le dessin. Quelques post it, des feutres et des règles à appliquer pour s’exprimer dans un langage visuel reconnaissable par tous.

La facilitation graphique comme son nom l’indique requiert la présence d’un facilitateur. Un animateur capable de prendre des notes (sketchnoter) lors d’une prise de parole ou lors de débats et de restituer visuellement les pensées et moments forts des échanges.

De plus en plus, nous initions les collaborateurs à cette technique, il ne leur est pas demandé de dessiner aussi bien que notre facilitateur mais d’utiliser par le dessin en bâton des idées et des projets à mettre en œuvre.

L’atelier se déroule en petit groupe et permet avec l’aide de l’animateur de mettre en dessin les idées émergentes. L’atelier se déroule généralement de la manière suivante :

  • Présentation et cadrage de l’animation (présentation du matériel, des objectifs et du déroulé)
  • Phase de création pour les participants avec l’aide du ou des animateurs pour les aider à rester dans une démarche vertueuse de création et éviter les blocages.
  • Pase de restitution, elle permet aux groupes éventuellement de présenter leurs travaux et au facilitateur de faire une restitution globale et très visuelle de l’ensemble de l’atelier.

Découvrez un exemple de d’atelier réalisé pour un réseau d’entreprise.

Le serious gaming

Le serious gaming suis la même philosophie que les techniques proposées plus haut : solliciter l’intelligence collective via le jeux, la création, la réflexion par le biais d’outils inhabituels.

Lego serious play

Les légos, ces jolies briques qui ont bercées nos enfances, se révèlent incroyablement utiles pour faire réfléchir et travailler en groupe.

Un peu comme la facilitation graphique permet de travailler des idées par le dessin, la méthode légo serious play permet par la brique de construire son idée et devoir l’expliquer. Cette méthode repose sur la capacité en chaque participant de faire ressortir son savoir par la manipulation et l’expérience.

Cette méthode s’adresse aux groupes qui sont en développement et ou demandent des modifications structurelles. Elle s’adresse aux entreprises qui doivent faire preuve d’agilité dans leurs process et qui ont de nombreux profils créatifs.

Enfin cette méthode peut aussi s’adresser à des groupes qui ont du mal à accepter un process ou un produit et qui peuvent avoir du mal à exprimer leurs freins.

Réaction en chaine

L’atelier de réaction en chaine permet à la fois de la créativité mais également de faire des choix insolites.

Par groupe les équipes devront trouver une suite d’enchainement indépendant avec des multiples objets mis à leur disposition. Vous pourrez inclure une difficulté et demander ensuite à chaque groupe d’associer sa portion avec celle de son voisin ainsi de suite afin de créer une réaction en chaine immense.

Le digital au service des projets

N’oublions pas les nombreux outils digitaux au service du montage de projet. Donnez des tablettes, ordinateurs et téléphones portables et donnez des missions à vos équipes pour les aider à développer leurs compétences.

  • Création d’un jeux interactif
  • Création d’un infographie
  • Création d’un visuel animé
  • Création d’une bande dessiné digitale
  • Etc.

Vous souhaitez organiser un atelier de travail lors de votre événement ?

Vous souhaitez dynamiser vos réunions par le biais de vos événements internes ?

Discutons-en !

Événementiel

Découvrez comment organiser un séminaire

En savoir plus

Ce site utilise des cookies. Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus